Quelle a été l'évolution des modèles de basse Masterpiece ?

En 1988 les premières Masterpieces trouvent leur forme qui changera très peu ensuite : Manche conducteur en érable d'une seule pièce et sur dosse, touche en palissandre rare du 19° siècle et micros à simple bobinage. La forme est très élancée, spécialement pour les fretless qui comportent 28 cases complètement dégagées. Initialement passives, l'électronique active s'y est adjointe progressivement (vers 1990), fin 91 avec le circuit EL-6, puis le humcancelling et l'électronique EL-5 à partir de 1994.

Très peu de changement concernent la lutherie : Dans le 2° moitié de années 90, la bobine fantôme passe sur la face avant, entre les 2 micros, sous une plaque de palissandre. Passage de 2 à 1 seule truss rod vers 1996 (la date est très incertaine) et simultanément les manches sont devenus moins plats pour arriver progressivement à la forme actuelle.

De 1994 à 2001 les séries "light" se reconnaissent à la face avant de la tête qui ne comporte pas de plaque de palissandre, le logo est imprimé en noir au lieu de l'incrustation de nacre. Les micros sont généralement des Seymour Duncan SJB5. La finition est toujours naturelle.

Guitares et basse Leduc, 12 rue du Pont F-57655 Boulange | tél: +33 382 53 16 16 | guitare@leduc.fr
www.leduc.fr | les sites web de 2010, de 2006 et de 2002 | facebook | questions fréquentes (FAQ)