< | Introduction | Lyon | Fresse-sur-Moselle | Rombas | Thionville | Boulange | >

 

Après avoir racheté le fond de commerce qu'il avait vendu, Christophe repart à zéro, ne voulant plus fabriquer que les instruments qu'il aime, avec comme seul objectif une qualité absolue dictée et contrôlée par les musiciens professionnels. Il sait que la source de toute inspiration est sur le terrain, ses meilleurs modèles sont le fruit d'années d'échanges constants avec les musiciens, tant en réparation qu'en fabrication. Il ouvre donc un petit atelier dans le centre de Thionville pour honorer les commandes qui reviennent déjà. L'une d'elles est une basse à double manche séparable qui demandera six mois de travail. Exposée au salon de Paris 88, elle impressionnera fortement les bassistes et marquera son véritable retour sur le marché. Elle fut élue par le Livre Mondial des Inventions de 89.

C'est peut être cet instrument qui a fait que pendant quelques années Christophe fabriquera beaucoup plus de basses que de guitares. Une basse pourtant, est plus difficile à réaliser qu'une guitare, la tension supérieure des cordes rend plus aigus les problèmes acoustiques et mécaniques, mais la difficulté n'est pas pour lui déplaire... La basse fretless revenant à la mode musiciens et revendeurs s'aperçoivent qu'il en fait d'excellentes, la MP628 paraît en page de couverture de Guitar World (sept-89) et voilà la petite entreprise prend de l'ampleur.

Cette même année, la rencontre avec Alain Caron marque encore une étape nouvelle. Ces deux passionnés échangent longuement leurs idées sur la basse, et Christophe se souvient d'un projet ancien qu'il expose à Alain enthousiaste. De là naîtra un an plus tard la fabuleuse U-Basse qui fait maintenant le tour du monde. Un brevet international protège la U-Basse exposée depuis 91 lors de nombreux salons comme Francfort, Los Angeles, Tokyo, Paris, Luzerne, Valencia, Anvers etc. Le célèbre luthier américain Mike Tobias à tenu à en acquérir une, les plus grands bassistes comme Laboriel, Caron ou Di Piazza ont la (ou les) leur(s) !

Tout le parcours de Christophe Leduc est inscrit dans le long terme, la garantie à vie de ses instruments en est la meilleure preuve. Il est très concerné par la formation professionnelle. Pendant trois ans il a enseigné à l'Institut Européen de Métiers de la Musique du Mans, il a eu pour élève ou comme collaborateur un grand nombre de luthiers français (Do Caillierez, Michel Bracq, Alain Grégoire, Thierry Carrel, Hervé Prudent, Patrice Blanc, Martine Montassier etc.) et il accueille régulièrement des groupes de scolaires dans son atelier.   lire la suite ...

< | Introduction | Lyon | Fresse-sur-Moselle | Rombas | Thionville | Boulange | >

Guitares et basse Leduc, 12 rue du Pont F-57655 Boulange | tél: +33 382 53 16 16 | guitare@leduc.fr
www.leduc.fr | les sites web de 2010, de 2006 et de 2002 | facebook | questions fréquentes (FAQ)